16 août 2013

Gelée de gadelles ou gelée d'or rouge

Une petite recette aujourd'hui. Quoi de mieux pour se changer les idées que de cuisiner? J'ai fait une succulente gelée de gadelle que je me réjouis à nommer gelée d'or rouge car ces petits fruits sont précieux, il en faut du temps pour les cueillir et assurer leur préparation! J'ai pris ces fruits dans l'arbre fruitier, le gadelier, au chalet. Il y avait tellement de fruits que j'ai fait 2 produtions, à une semaine d'intervalle

J'ai pris la recette sur le site des Gourmandises d'Isa et la recette se trouve précisément:  ici. Ces fruits peuvent se manger seuls, ils ont une saveur acide qui peuvent nous faire parfois grimacer. En gelée, leur goût reste acide mais c'est juste parfait. Voici la marche à suivre pour arriver à une belle gelée de gadelles.

D'abord, la récolte des gadelles :
Voyez comme c'est petits fruits sont beaux et appétissants. Il y a beaucoup de travail derrière cette récolte. Les fruits poussent sur de petites branches individuelles et ensuite chacune des gadelles a sa propre tige. Il faut donc prévoir un temps pour la première récolte des fruits sur l'arbre, entre 20 et 30 minutes selon la quantité à récolter. Ensuite, il faut prévoir environ 30 à 35 minutes pour retirer les fruits de leur grappe.


Une fois cette préparation effectuée, vous lavez les fruits dans une passoire et vous les mettez dans un chaudron. Voici :
C'est très joli! De l'or rouge :-)

Vous ajoutez un peu d'eau, juste assez pour recouvrir les gadelles et vous faites bouillir jusqu'à ce que les gadelles éclatent, environ 12 à 15 minutes. Vous aurez alors un jus rouge foncé. Pour retirer le jus sans les fruits, passez le mélange dans un coton fromage :
J'ai pris un nouveau bol, j'ai installé le coton fromage sur le bol et j'ai versé tout le mélange sur le coton fromage. Ensuite j'ai fermé le coton fromage et j'ai laissé le jus s'écouler pendant une vingtaine de minutes. J'ai légèrement pressé le coton fromage pour y retirer le plus de jus possible mais il ne faut pas trop forcer sinon les minuscules graines des fruits vont passer au travers le coton et se retrouver dans votre jus, ce que vous ne voulez pas. 

Au final, j'avais cette quantité de jus:
 Exactement 520 g de jus de gadelle. Ensuite il faut verser ce jus d'or dans un nouveau chaudron. J'ai fait un calcul savant, une règle de 3 pour calculer combien de sucre j'avais besoin. Si la recette initiale avait besoin de 1500g de sucre pour 1000g de jus, combien avais-je besoin de sucre? Héhé, à vos calculatrice ;-). J'ai mis 780 g de sucre et j'ai porté à ébullition le jus de gadelle et le sucre. Une fois le mélange à ébullition, compter 3 minutes. Avec un thermomètre à bonbon, la température doit indiquer 220 F ou 104 C. C'est rapide. Écumer le tout et mettre en pots.

Cette quantité de jus m'a donné 4 pots de 250 ml et un petit pot dégustation. J'ai donné 1 pot à ma belle-mère, un pot à mon beau-frère, un pot à ma belle-sœur et le petit pot dégustation à mon amoureux qui ne raffole des gelées et confitures. Avouez que c'est mignon!

 J'ai tellement eu de bons commentaires sur cette recette que j'ai décidé d'en refaire la semaine suivante. Voici le résultat de la 2e récolte:
 Près de 5 pots de 250 ml! Toute cette gelée avec les petits fruits d'un seul «gadelier».  En fait, comme le dit si bien Isa dans sont article, Gadelle est le terme acadien pour désigner la groseille à grappes. Toute cette belle gelée avec un seul petit arbre, regardez la photo!

J'ai suffisamment de gelée pour plusieurs mois. J'en tartine mes rôties le matin, je compte en mélanger dans mes yogourts et que vais-je faire d'autre avec cette belle gelée? 

Quelles sont vos idées? 

6 commentaires:

Une femme libre a dit...

Il doit rester pas mal de vitamines là-dedans malgré la cuisson. En tartines, en tartines et encore en tartines. Faut qu'il t'en reste tout l'hiver. Dans le yogourt, bonne idée aussi. Et si jamais tu te tannes, tu feras encore des cadeaux et des heureux. Bien du travail, mais quel beau résultat!

Zolasoleil a dit...

J'en prends aussi par cuillères pour le dessert, c'est sucré juste à point!

Anonyme a dit...

J'ai mis la moitié du sucre recommandé et c'est même trop sucré à notre goût. Merci quand même!!

Zolasoleil a dit...

Dis-moi, est-ce qu'avec la moitié du sucre la texture était épaisse? C'est vrai que cette recette est sucrée mais le sucre est essentiel pour la texture de la gelée, je suis donc curieuse du résultat que tu as obtenu pour la texture. Je l'aime bien cette recette en tartinade mince sur une rôtie ou dans mon yogourt. Si tu trouves une autre recette avec moins de sucre, laisse-le moi savoir, ça m'intéresse! Merci de ton commentaire!

Anonyme a dit...

Salut!
1) avec moins de sucre, c'est plus long atteindre 104 c, c'est tout. L'avantage est que ça concentre le goût de petit fruit. Aussi, pour atteindre le pont de gelée plus vite, vous pouvez ajouter plusieurs coeurs de pommes, ça fera plus de pectine naturelle dans votre jus d'origine.
2) si vous en refaites, entre 2 gâteaux ronds à la vanille, le tout garni de crème fouettée ;-) Un délice!

Et quand la gelée ne prend pas, il faut la verser sur la crème glacée... un vrai coulis de baies!
Bonne dégustation!


Zolasoleil a dit...

Merci pour les idées!