5 janvier 2010

Le mythe de la mijoteuse


J'ai acheté cette petite mijoteuse dans un bazar à l'église de mon quartier, il y a quelques années. Elle était belle avec ses fleurs et c'était une vraie «crock-pot», j'ai craqué et je l'ai acheté pour 10$. Je m'en suis peu servi jusqu'à maintenant. Pourquoi? Parce que ce n'est pas si facile que cela en a l'air la cuisine à la mijoteuse. À mon avis, il y a un grand mythe qui entoure cet appareil, soit celui qu'on met tout dans la mijoteuse et que l'on quitte la maison sans rien faire d'autre. C'est FAUX. La mijoteuse est un autre mode de cuisson et non pas un appareil qui fait tout à notre place...

Pour une recette savoureuse, il faut très souvent faire une étape de cuisson dans la poêle avant de mettre les ingrédients dans la mijoteuse. Combien de temps prend la préparation d'un repas de semaine, en moyenne? Disons 30 minutes? Dans son magazine, Ricardo offre plusieurs recettes à faire en 30 minutes. Il s'agit donc du temps moyen de préparation pour un repas en semaine. Ce n'est pas moins long à la mijoteuse sauf que plutôt que de cuisiner le soir en arrivant du boulot, il faut le faire le matin, avant de quitter pour le boulot.

J'espère ne pas «péter la balloune» de tous ceux et celles qui ont reçu une belle mijoteuse à Noël! Je crois plutôt qu'il faut voir la mijoteuse comme un appareil qui offre une saveur différente aux aliments par la cuisson lente. La mijoteuse offre la possibilité de cuisiner des viandes à moindre coût pour un maximum de saveurs.
Une cuisine différente et économique seraient mes arguments en faveur de la mijoteuse et non pas une cuisine plus rapide.

Ceci étant dit, à 7h00 ce matin, coiffée de ma chevelure léonine, j'ai préparé à la mijoteuse ce succulent rôti de boeuf de palette. Il a fallu compter 30 minutes pour la préparation des aliments. À mon arrivée à la maison ce soir, il y avait un arôme délicieux dans la maison.

Rôti de palette à la mijoteuse

1 rôti de boeuf de palette de 1,7 kg
4 grosses échalotes française
1 conserve de 796 ml de tomates italiennes
3/4 de tasse de bouillon de boeuf ou de légumes
2 c. à thé d'herbes de Provence
Sel et poivre
Farine pour enrober les cubes de boeuf.

Couper le boeuf en cube de 2 cm, saler et poivrer et les enfariner. Réserver.

Dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, faire suer les échalotes environ 2 minutes et les mettre dans la mijoteuse.

Dans la même poêle (pour conserver les arômes), ajouter de l'huile d'olive et faire brunir tous les côtés des cubes de boeuf.  Mettre dans la mijoteuse.

Déglacer la poêle avec le bouillon de boeuf. Pour déglacer, il suffit de mettre un peu de bouillon dans la poêle chaude et gratter le fond pour dégager les arômes. Porter à ébullition et laisser mijoter 2-3 minutes ensuite, mettre dans la mijoteuse.

Ajouter les tomates et leur jus, les épices et mettre la mijoteuse en marche à Low. La cuisson prendra de 8 à 10 heures. Cette fois-ci je n'ai pas ajouté de légumes car je manquais de temps à mon réveil. J'ai donc servi le boeuf sur un lit de riz et une montagne de petits pois. Je suis passée à la bibliothèque et j'ai emprunté des livres de recettes à la mijoteuse. Je prévois faire d'autres essais de recettes sous peu.


5 commentaires:

cammu a dit...

Mmmmm!
Ça l'air bien bon Zola.

Vraiment génial cet appareil. En effet, il faut saisir les viandes avant de les déposer dans la mijoteuse, de plus, les aliments plus fragiles, devront être déposés qu'au dernier ±30 minutes de cuisson habituellement. Il faut surtout éviter d'ouvrir inutilement le couvercle, sinon, c'est une perte automatique de beaucoup de chaleur et une prolongation important de la cuisson.
Sur ce, bon repas à la mijoteuse.
:)

Zen-Abelle a dit...

Miam miam... tes recettes à la mijoteuse m'intéresse. J'en ai une mais je ne l'ai jamais utilisé ne sachant pas trop comment m'en servir ;)

Une femme libre a dit...

J'ai une grande mijoteuse depuis presque deux ans et je commence tout juste à m'en servir! Le grand four de mon nouveau condo ne marche pas et j'en ai acheté un mini de comptoir qui répond à tous nos besoins (nous ne sommes que deux!)sauf quand je reçois. La mijoteuse m'a alors sauvé la vie et puis, c'est commode, on peut s'occuper tranquillement de nos invités et de toutes les autres préparations de dernière minute pendant que le souper mijote sans souci. J'ai fait un grand couscous la dernìère fois (recette pigée sur l'internet) et c'était vraiment délicieux!

Zolasoleil a dit...

@ Cammu: je suis allée voir chez toi les recettes à la mijoteuse. La soupe aux haricots me parle, je crois bien l'essayer sous peu!

@Zen: Stay Tuned for more recipes!!

@ Femme libre: La mijoteuse qui sauve une vie! Un couscous à la mijoteuse, je n'y aurais pas pensé, ça devait être succulent.

tarzile a dit...

Il faut péter la balloune. Ma belle-mère qui déteste cuisiner a acheté une mijoteuse. Elle me dit, toute déçue : oui, mais il faut cuire tout avant!! Tu recette est superbe.